Flash

Nous vous invitons à consulter le Package TVA 2010 se trouvant sur notre site. Cliquez ici

La gestion administrative de vos recettes journalières

caisseTout assujetti à la TVA qui conclut des ventes sans délivrer de facture parce qu'il n'y est pas contraint doit inscrire ses ventes, aussi appelées recettes journalières, dans un livre des recettes. Cette inscription dans le livre des recettes peut être globalisée pour une journée de vente ou détaillée par vente ou par articles. Dans le cas d'une écriture globale, il est impératif de conserver le détail des ventes dans un autre cahier ou fichier informatique ou tout autre support utile à votre activité. 

Idéalement, la recette globalisée ou non par journée sera quand-même répertoriée par taux de TVA dans le cas d'une activité soumise à plusieurs taux de TVA. 

La plupart du temps, lorsque nous avons établi ensemble une organisation administrative des recettes journalières, nous vous avons fourni un tableau permettant la récolte des informations chiffrées 1x par jour avec les différents taux de TVA (si d'application) et les différents modes de paiement de ces recettes. Il ne faut donc pas oublier que le montant global doit pouvoir être détaillé en cas de demande par vente ou par articles en fonction de l'activité exercée. Dans l'hypothèse où vous disposez d'une caisse enregistreuse, obligatoire ou en voie de l'être dans le secteur de l'horeca, ce détail sera fourni par la bandelette du jour. Il est indispensable de conserver ces bandelettes. 

Le livre des recettes est soit tenu de manière informatisée. Il est alors imprimé au moins une fois par an sur des feuilles volantes mais numérotées. Soit il est tenu manuellement, il est alors préférable de le tenir dans un cahier prénuméroté ou dont les feuilles ne sont pas détachables. 

Il règne, en outre, beaucoup de confusions entre le livre des recettes et le journal de caisse. Le premier est destiné à collecter tout le détail concernant les ventes sans facture. Le deuxième est destiné à enregistrer les mouvements d'argent liquide dans l'entreprise. Ainsi, la part des recettes journalières payées en cash figurera dans le journal de caisse, et uniquement cette part là. Le journal de caisse fera également état des différentes sorties de caisse (paiement cash de fournisseurs, transfert d'argent en banque, prélèvement par le gérant, etc). 

Dans l'hypothèse où vous constatez quelques lacunes dans votre gestion administrative concernant les recettes ou la caisse, nous vous invitons à nous en parler aussi tôt que possible. Sachez que les lacunes constatées dans les comptabilités par les contrôleurs ont très souvent trait à des factures de vente ou des devis non conservés, à l'absence de journal de caisse, à la mauvaise tenue du livre des recettes.

 

Muriel Flamand - Conseillère PME